Nouveau contrôle technique 2018 : on remet les chiffres en ordre !

Quasiment toute la presse s’enflamme en titrant à propos du nouveau contrôle technique 2018 sur « l’explosion du nombre de points de contrôle. Le système actuel en compte 124, le nouveau pas moins de 606 ». Cette lecture est fausse. Tuto !

Tout savoir en consultant le Journal officiel de l’Union européenne, annexe 1

Le nouveau contrôle technique sera en application le 20 mai 2018.

Contrôle technique actuel 2017 Nouveau contrôle technique 2018
Le système actuel 2017 compte 124 points contrôlés. Le nouveau contrôle technique contrôlera 132 points.
Le nombre de défauts actuels est de 453. Le contrôle technique 2018 retiendra 606 défauts qui seront dorénavant appelées défaillances (détaillées ci-après).
196 défauts/défaillances nécessitent actuellement une contre-visite 467 défaillances nécessiteront une contre-visite (dont 340 majeures et 127 critiques).
2 niveaux de sanction

3 niveaux de gravité (mineur, majeur et critique) pour les défaillances et les risques associés. Le 3ème niveau correspondra à un danger immédiat pour la sécurité du conducteur, les passagers et les usagers de la route.

– 139 points pour les défaillances mineures ne soumettent pas le véhicule à une contre-visite mais il est conseillé d’effectuer les réparations.
– 340 points pour les défaillances majeures, soumises à une contre-visite pour faire constater les réparations.
– 127 points pour les défaillances critiques, elle induit une remise en état dans la journée et non dans les 24 heures. Le propriétaire peut rouler avec le véhicule jusqu’à son domicile ou un garage pour une remise en état. 

Prix moyen actuel d’un contrôle technique : 68 euros (la réglementation française ne fixe aucun prix pour le contrôle technique obligatoire. C’est donc à chaque centre agréé de définir ses propres tarifs, lequel varie aussi selon la taille du centre ou selon la localisation). La hausse des tarifs est estimée de 15 à 20% dû au temps supplémentaire.
Une contre-visite dure actuellement en moyenne 8 à 12 minutes La contre-visite devrait passer à 20 minutes (hors rédaction du procès-verbal du véhicule).
24,8 millions de contrôles techniques en 2016 et un taux de 18% de contre-visite  

 

Share
Publié dans Actualités VO, Non classé Tagués avec : ,